VOISINS VIGILANTS

             Comme annoncé, la commune de MELICOCQ à travers son équipe municipale, s’inscrit dans le réseau des « Voisins Vigilants ». A cette fin, une réunion d’information publique a été organisée le 12/12/2014 à la salle multifonction Bernard DUPUIS, en présence du Capitaine de Gendarmerie PONCE, Chef du Groupement de Choisy au Bac.

             Forte du succès de ce rassemblement, les mélicocquois ayant répondu présents, la mise en place se fera  dans le courant du premier trimestre 2015.

             Je me permets de vous présenter le protocole « PARTICIPATION CITOYENNE » appelé communément  « voisins vigilants »  et de vous en expliquer son intérêt et son fonctionnement.

             Il s’agit d’un protocole signé entre Monsieur le Sous-Préfet de Compiègne, Monsieur le Maire de Mélicocq et la gendarmerie de Choisy au Bac. Ce protocole est déjà en place dans plusieurs communes du canton avec un certain succès : Clairoix notamment où une étude statistique a montrer une forte baisse des vols et incivilités.

             Notre intérêt est évident, dans un premier temps simplement faire en sorte que la commune reste telle que nous la connaissons : sûre et agréable à vivre.

             Ensuite, permettre de s’inscrire dans ce réseau dédié à lutter contre les cambriolages, au niveau communal et départemental, en améliorant la réactivité de la Gendarmerie par une remontée d’information rapide et efficace. Il s’agit d’utiliser la connaissance des résidents de leur territoire et de leur voisinage,

             Et finalement, faire revenir les Gendarmes dans un fonctionnement de proximité, avec des prises de contacts simples et régulières avec les résidents.

 

            En vous rappelant qu’en cas d’agissement flagrant, la seule chose à faire est d’appeler le 17 et noter toutes les informations utiles à l’enquête. Le capitaine de Gendarmerie Ponce confirmait que tout est mis en œuvre pour garantir l’anonymat des témoins dans une enquête.

 

            Dans le cadre de ce réseau, il ne s’agit pas d’espionner son voisin ni de créer une milice mais simplement de protéger la communauté, de se protéger et d’être solidaire. Pour ce faire, un volontariat et une implication sont nécessaires. Pour le fonctionnement du réseau, la ville sera organisée en secteurs. Les référents de secteur passeront par un coordinateur. Chaque voisin vigilant pourra donc informer le coordinateur, qui remontera l’information à la gendarmerie. Les informations utiles seront exploitées et retournées aux « voisins vigilants ».

 

            Les volontaires peuvent se faire connaître en mairie ou utiliser le  Formulaire d adhesion voisins vigilantsFormulaire d adhesion voisins vigilants

La date limite est fixée au 15 Février 2015. Une réunion avec les référents aura lieu avec la Gendarmerie afin d’expliquer le fonctionnement d’un référent et d’un coordinateur. Ensuite le protocole sera rédigé et présenté à Monsieur le Sous-Préfet de Compiègne. Ce protocole signé pour deux ans est bien sûr suivi et sera évolutif dans son fonctionnement.

 

            Et finalement une signalétique sera réalisée : panneaux à l’entrée du village, sigles autocollants pour ceux qui désirent afficher leur participation.   

 Je vous rappelle l’existence de l’Opération Tranquillité Vacances gérée par la Gendarmerie Nationale, désormais en fonctionnement toute l’année.

 

            Je vous réitère mes conseils, protégez-vous et vos biens  ! Cela n’arrive pas qu’aux autres.

 

                                                 Xavier DEFRESNE

Contacter le correspondant local

 

Date de dernière mise à jour : vendredi, 04 Mars 2016